Eco-Info sur Twitter

Comment choisir un portique ?

Les enfants réclament un portique, mais comment effectuer son choix, alors que l’offre est si diversifiée ? Voici quelques éléments qui pourront vous aider à choisir le portique qui conviendra à votre famille.

Délimitez l’espace dédié au portique

Le choix du portique dépend tout d’abord de l’espace disponible. Prévoir environ 2 mètres libres de chaque coté du portique pour des raisons de sécurité, et ne pas se positionner sous des arbres bas qui pourraient gêner l’utilisation de la balançoire.

Le portique doit s’adapter à l’âge des enfants

Le second critère à étudier est l’âge des enfants. Bien sûr, les tout petits ne pourront pas profiter d’un grand portique, mais ceux-ci ont pourtant l’avantage d’être évolutifs. Vous pouvez installer des balançoires spéciales pour bébé, ou bien positionner les balançoires très basses pour que les jeunes enfants les utilisent, et remonter l’assise quand l’enfant aura grandi. De même, certaines balancelles avec barrières conviennent très bien aux plus jeunes.

Choisissez un portique évolutif

Choisissez un modèle dont vous pouvez modifier les agrès : corde, trapèze, anneaux, balançoires simples ou doubles, échelle : tenez compte des goûts de vos enfants. Sachez aussi que le toboggan reste l’un de leurs jeux préférés. Et qu’il est judicieux de prendre un portique comportant autant d’agrès que d’enfants dans la famille, voire un peu plus pour les amis de passage…

Ne négligez ni l’aspect esthétique ni la sécurité

Bois ou métal ? Si le portique en bois s’intègre mieux dans l’environnement et est plus esthétique, le portique en métal est plus léger et ne nécessite aucun entretien. Le portique bois peut être peint ou lazuré mais doit impérativement être traité contre l’humidité et les insectes et certifié classe 4 alors que le portique en métal sera traité antirouille. Les deux nécessiteront d’être installés solidement et arrimés dans le sol, idéalement en coulant les pieds dans le béton. Et sous le portique, un sol meuble est conseillé : couche de sable de 10cm d’épaisseur ou écorces de pin maritime.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Elodie R. - 736 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page