Eco-Info sur Twitter

Biengerermonargent

En dehors d’être un placement sûr, l’investissement dans l’immobilier vous permettra également de disposer d’un patrimoine que vous lèguerez plus tard à vos héritiers et à vos ayants droit. Choisissez votre épargne logement.

Le Compte Épargne Logement ou CEL

Mise en place au milieu des années soixante-dix, le Compte Épargne Logement ne peut être ouvert que dans les établissements bancaires. Produit d’épargne très réglementé par le gouvernement, le CEL est accessible à toutes personnes résidentes sur le territoire français, mineures ou encore majeures, même pour les personnes de la même famille.

Sinon, l’une des grandes attractivités du Compte Épargne Logement est l’absence de frais, tant lors de son ouverture, que lors de sa clôture. Toutefois, une somme minimale de 300 euros est exigée à tout futur titulaire d’un CEL, au moment de la souscription. Et concernant les versements et les retraits, ces derniers ne doivent pas être en dessous de 75 euros.

Le Plan Épargne Logement ou PEL

Produit d’épargne bancaire également proposée aux particuliers, le Plan Épargne Logement différemment du CEL est un compte bloqué. En effet, les titulaires doivent respecter le délai minimum de 4 ans, pour bénéficier des intérêts capitalisés découlant du PEL, sans oublier les primes octroyées par l’État français.

À noter cependant que passée cette période, le Plan Épargne Logement peut-être prolongé tous les ans, jusqu’à la quinzième, où ce dernier bascule automatiquement en livret classique. Il y va de soi que son taux de 2,5 % sera également revu à la baisse par la banque chez qui le PEL a été contracté. Enfin à rappeler que le PEL est cumulable avec le CEL.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Vincent V. - 212 lectures
Site Internet : https://www.biengerermonargent.com/

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page