Eco-Info sur Twitter

Comment financer vos travaux ?

En achetant votre maison, vous étiez entièrement conscient des travaux de rénovation que vous devez programmer pour que les lieux soient propres à l’habitation. Il vous reste maintenant qu’à trouver le financement. Vos réponses sont sur ce site.

Comment financer vos travaux ?

Quel financement ?

Le Financeur propose un simulateur de crédit travaux dont les services sont entièrement gratuits. En seulement trois petites minutes, votre cas sera traité avec à la clé les meilleurs taux d’intérêt du moment. À rappeler que leurs formulaires sont entièrement sécurisés. De ce fait, vos données personnelles sont gardées confidentielles. Sinon, concernant les travaux de rénovation de votre nouveau logement, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Et bien sûr, la meilleure option était d’intégrer le coût de la rénovation dans votre prêt immobilier par l’intermédiaire d’un emprunt travaux. L’avantage ici est d’avoir le même taux d’intérêt. De plus, vous vous épargnerez de l’angoisse et du stress en moins en ne faisant la démarche qu’une seule fois. Vous n’y avez malheureusement pas pensé ? Pas de panique ! Tentez votre chance avec le prêt personnel. Son obtention n’a pas besoin de justificatifs.

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre

L’achat d’un bien immobilier est une dépense très lourde pour un ménage. Et s’il faut en plus ajouter de grands travaux, le budget va très vite de s’envoler. Le nouveau propriétaire risque alors de s’endetter. Raison de plus pour profiter des aides et des subventions proposés par l’État français. Et d’ores et déjà, à partir du moment où les travaux se portent sur votre résidence principale, vous bénéficierez immédiatement d’une réduction de 5,5 % de la TVA.

La deuxième condition est que les travaux doivent être terminés dans les 24 mois suivant son commencement. Enfin, si en prime, vous voulez aussi améliorer la performance énergétique de votre maison, l’Agence nationale de l’habitat pourrait subventionner une partie de vos travaux. Plus précisément, selon le cas, le taux de participation de l’Anah peut avoisiner les 25 à 30 % de votre budget total de rénovation.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par James S. - 13 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page