Eco-Info sur Twitter

Découvrez les offres de Noël de Jack Lumber

L'hiver est une bonne période pour la taille des arbres fruitiers. D'une part, la sève redescend et les arbres cicatriseront plus facilement. D'autre part, il n'y a pas grand-chose d'autre à faire au jardin, alors pourquoi ne pas s'occuper utilement.

Mais comment tailler les arbres en toute sécurité ?

La méthode pour tailler les arbres fruitiers

Pour n'oublier aucune branche, l'idéal est de tourner autour de l'arbre en procédant à la coupe. Vous allez d'abord retirer toutes les branches mortes et couper tous les rameaux verticaux, qui ne reçoivent pas assez de sève pour donner des fruits. Dans un second temps, vous couperez les branches principales pour n'en conserver que les deux tiers. La coupe se fait juste après un bourgeon extérieur.

Éliminez aussi les branches qui en croisent d'autres de façon désordonnée. D'une manière générale, les branches hautes, verticales, donnent peu de fruits. Vous pouvez donc y aller de bon cœur. Vous ne devez laisser aucun bois mort, aucun rameau malade ou un peu sec. Ce qui reste de votre arbre fruitier après la taille doit être sain et bien ordonné. Pour une coupe bien nette, appliquez la lame tranchante du sécateur sur la partie de la branche qui restera sur l'arbre.

Pour terminer votre travail de taille, vous allez passer un mastic sur les « plaies », pour les aider à cicatriser. Vous éviterez ainsi qu'elles pourrissent avec l'humidité ou qu'elles soient contaminées par les maladies.

Pour en savoir plus : la taille des arbres fruitiers, cinq erreurs à ne pas commettre.

Le matériel spécial tailleur

Pour exécuter une taille franche, qui permet de réduire le champ de cicatrisation, vous aurez besoin d'un matériel efficace.

Un sécateur

Le sécateur est l'outil le plus simple. Il peut suffire pour un jeune arbre qui n'a pas encore pris trop de hauteur. Le sécateur à galet vous permettra de tailler les petits rameaux, voire les branches d'un jeune arbre, mais sa puissance ne permet pas de tailler des branches de plus de 2 centimètres de diamètre. Le sécateur à crémaillère, qui démultiplie l'effort que vous produisez presqu'à l'infini, permet de tailler des branches de 3 ou 4 centimètres.

Un coupe-branche

Sauf si vos arbres sont vraiment jeunes, et donc assez bas, vous aurez besoin d'un coupe-branche. Celui-ci offre la possibilité de couper des branches en hauteur, à l'aide de ses bras télescopiques. Le coupe-branche à crémaillère démultiplie l'effort pour couper des branches de 6 centimètres de diamètre, en s'étendant jusqu'à 90 centimètres.

Un élagueur ou un échenilloir

Pour tailler vos arbres fruitiers sans avoir à grimper à l'échelle, vous pourrez avoir besoin d'un élagueur. L'échenilloir, sorte de sécateur porté sur un long manche, prendra le relais pour les branches peu accessibles ou à des hauteurs de plus de 5 mètres. Associé à un sécateur, il coupera des branches de 2 ou 3 centimètres. Mais si vous lui adjoignez une scie, votre échenilloir pourra couper les plus grosses branches.

C'est Noël, faites-vous plaisir

Noël voit fleurir les offres les plus avantageuses, et c'est le moment idéal pour acheter vos outils. Vous trouverez sur le site Jack Lumber les meilleures offres que le Père Noël a sélectionnées pour vous. Les promotions proposées réunissent 2 ou 3 outils indispensables pour tailler vos arbres fruitiers : coupe-branche + sécateur offert, sécateur + lame de rechange offerte ou encore un kit élagueur scie échenilloir + sécateur offert.

Et si le Père Noël n'est pas assez généreux pour vous, vous pourrez profiter d'une promo jardinage supplémentaire de 10 % jusqu'à la fin de l'année. Vous voyez, c'est vraiment le meilleur moment pour tailler vos arbres fruitiers !

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par James S. - 303 lectures

Coordonnées & contact

Noone Corporation
2 Avenue Adam
94210 La Varenne Saint Hilaire
Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page