Eco-Info sur Twitter

Assurance de pret immobilier : le changement apporté par la loi Hamon

Devant être officiellement adoptée dans le courant de la semaine, la loi Hamon prévoit un délai d’une année pour que, dans le cadre d’un crédit immobilier, l’emprunteur ait la possibilité de remplacer son contrat d’assurance prêt pour un autre afin qu’il profite d’un meilleur tarif et de garanties plus adaptées, grâce à la mise en concurrence des assureurs.

Un an pour changer d’assurance credit

Jusqu’à présent, les emprunteurs n’ont pas vraiment le temps de se pencher sur l’assurance de prêt qui accompagne leur crédit immobilier car ils ne disposent que d’un temps limité pour préparer leur dossier, la durée d’une offre de credit et donc du taux proposé n’étant valable que pour un certain temps.

La loi Hamon, loi sur la consommation présentée au parlement par Benoît Hamon, le ministre délégué à l’économie sociale et solidaire, tend à remédier à cette problématique en permettant à l’emprunteur immobilier de changer d’assurance pret pendant un an à partir de la date de signature de son contrat de credit.

Grâce à cette possibilité, les emprunteurs devraient désormais disposer de suffisamment de temps pour étudier leur contrat d’assurance prêt et décider ou non de changer pour un contrat aux garanties leur étant plus adaptées et dont le tarif est plus bas que l’assurance credit bancaire dont ils bénéficient.

En ayant ce droit de recourir à la « délégation d’assurance » durant un an, l’emprunteur immobilier peut prendre le temps de faire jouer la concurrence entre les compagnies d’assurance pour trouver le contrat le moins cher du marché qui répondra avec le plus d’efficacité à ses besoins. Il faut savoir que, en déléguant leur assurance pret, les emprunteurs âgés de moins de 40 ans peuvent réaliser une économie de plusieurs milliers d’euros sur le coût de leur prêt immobilier.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Hasni R. - 227 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page