Eco-Info sur Twitter

Les crédits pour améliorer son habitat

Vous venez d’emménager dans un nouveau logement ? Ce moment très agréable peut néanmoins se révéler être très compliqué à gérer au niveau du budget. En effet, acheter un logement ou payer un loyer représente une part non négligeable des dépenses totales d’un foyer. Or, les dépenses ne s’arrêtent pas au moment où l’on entre dans son nouvel appartement ou dans sa nouvelle maison.

Que l’on soit locataire ou propriétaire, il est nécessaire de procéder à certains ajustements, à l’achat de certains équipements comme un monte escalier ou encore comme la réfection de la décoration des lieux. Pour cela, il existe différentes solutions de prêts et de crédits qui diffères suivant que l’on soit propriétaire ou locataire. Présentation.

Les crédits pour les locataires

Les locataires sont très régulièrement en situation de besoin de liquidités pour financer des travaux liés à leur logement. Pour y faire face, les banques ont imaginé des crédits parfaitement adaptés à leurs besoins. On trouve notamment des crédits travaux et aménagements proposés par l’ensemble des banques de premier ordre.

Ces crédits sont octroyés en vue d’un objectif qu’ils doivent nécessairement remplir, comme l’achat d’un monte escalier par exemple. De ce fait, ils bénéficient d’un taux fixe ou variable avantageux. L’autre solution, c’est d’obtenir un crédit à la consommation à la hauteur de ses besoins d’aménagements

Les crédits pour les propriétaires

Les propriétaires bénéficient eux aussi de prêts pour aménager leurs logements. Ceux ci diffères selon que les propriétaires habitent le lieu ou le louent. Dans le premier cas, les prêts disponibles sont les mêmes que pour les locataires. Dans le second cas, d’autres prêts sont à disposition.

Ces prêts, comme le crédit in fine, permettent de bénéficier de réductions fiscales pour les propriétaires tout en investissant dans l’aménagement d’une de leurs propriétés immobilières.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Elodie R. - 286 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page