Eco-Info sur Twitter

Les offres de forfaits sans engagement ont la cote auprès des internautes

Les forfaits sans engagement ont considérablement augmenté durant l’année 2012. Ce phénomène résulte de l’arrivée de Free Mobile et de ses forfaits low cost. Ce qui a obligé ses concurrents à adapter leurs offres.

+65 % de hausse en 1 an

Le nombre de forfaits mobile sans engagement a augmenté de 65 % entre décembre 2011 et décembre 2012. Ce chiffre est impressionnant. Ainsi, la proportion des forfaits sans abonnement sur 12/24 mois sur l’ensemble des ventes est passée de 20 % fin 2011 à 33% fin 2012.

En 1 an seulement, le nombre de Français à choisir un forfait "nu" (sans mobile) a explosé. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux à préférer le fait de pouvoir changer de forfait et d’opérateur à tout moment et sans devoir payer de frais de clôture.

L’arrivée de Free Mobile

Les forfaits sans engagement existaient déjà avant 2012. Cependant, jusqu’en juin 2011, ils représentaient seulement 10 % des forfaits choisis. Puis, les premières offres low cost et sans engagement sont apparues en 2009 : Simyo et zéro Forfait. Ensuite, les grands opérateurs historiques ont commencé à proposer des forfaits sens engagement et à des prix légèrement plus bas à partir de juillet 2011 pour B and YOU de Bouygues Telecom, de septembre pour Red de SFR, et au mois d’octobre pour Sosh d’Orange.

Cependant, c’est vraiment suite à l’arrivée de Free Mobile que les forfaits sans engagement sont devenus intéressant et low cost. Cela a donc obligé les trois autres grands opérateurs à revoir leurs offres. Les Français se sont donc retrouvés devant un choix nettement plus important de forfaits low cost, faciles, à petits prix intéressants.

L’avenir du sans engagement

L’augmentation de la part de ces forfaits sans engagement devrait continuer de croitre durant l’année 2013. Cependant, la 4G va prochainement faire sont arrivée. Avec ce débit les propriétaires d’un smartphone pourront naviguer encore plus rapidement sur internet. La 4G sera disponible uniquement pour certains forfaits haut de gamme et surement pas pour les low cost. Ainsi, elle devrait pousser de nombreux clients à payer plus cher pour une meilleure qualité, et donc ralentir l’expansion des forfaits sans abonnement.

Notons tout de même que ces offres ne conviendront pas à tout le monde. Certains préfèrent bénéficier d’une assistance et de conseillers "réels" dans la boutique en bas de chez eux. Car n’oublions pas que tout se fait en ligne, ce qui peut poser des problèmes aux Français non adeptes du 100% digital. Vous vous abonnez sur internet puis recevez votre carte SIM et en cas de pépin, il vous reste les forums des opérateurs en questions avec lesquels il est assez aisé de traiter puisque nombreux seront les utilisateurs à vous répondre, en principe.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Eléonore B. - 196 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page