Eco-Info sur Twitter

Comment licencier une nounou

Tout parent employant une nounou à domicile dispose de la prérogative de rompre le contrat de travail l’unissant à celle-ci. Néanmoins, ce droit n’étant pas arbitraire, le parent employeur devra justifier sa décision par des raisons légitimes.

Rompre un contrat de travail nounou

A cet égard, il faut formuler de manière circonstanciée les causes de ce licenciement afin d’éviter tout abus des employeurs, notamment si la rupture du contrat est liée aux origines ou à la situation personnelle de la nourrice.

Pour cette raison, les parents qui souhaitent mettre un terme au contrat de travail de la nounou doivent donc justifier d’un motif réel et sérieux à l’aide de preuves justificatives.Il peut s’agir soit d’un motif personnel si les parents constatent une inaptitude, une insuffisance professionnelle, voire une faute de la nourrice, soit d’un motif économique si les parents connaissent des problèmes financiers et ne sont plus en mesure d’employer une nourrice à domicile, soit d’un motif familial si les parents sont, par exemple, en procédure de divorce.

La lettre de licenciement nounou, cible de toutes les attentions

En outre, les parents doivent suivre une procédure légale de licenciement. En l’occurrence, la nourrice doit être convoquée pour un entretien préalable à la suite duquel ils lui enverront une lettre de licenciement nounou en recommandé avec accusé de réception. Ils devront également calculer le solde de tout compte et lui verser l’argent dû au moment de la rupture de son contrat de travail en se référant au dernier bulletin de salaire.

Si la procédure n’est pas scrupuleusement respectée, les parents employeurs s’exposent au risque d’être convoqués devant le tribunal relatif au conflits du travail: Le Conseil de Prud’hommes. En effet, la nourrice peut intenter une action en justice à l’encontre de ses anciens employeurs en saisissant ce tribunal. Elle peut demander au juge à ce que soit prononcé le non respect de la procédure de licenciement et/ou l’absence de légitimité de la décision de rupture.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par James S. - 287 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page