Eco-Info sur Twitter

Stage de sensibilisation agréé par les prefectures

Le permis de conduire est essentiel dans la vie de nombreuses personnes, que ce soit dans la vie professionnelle comme dans la vie personnelle. Cependant, il arrive parfois que quelques points soient perdus, et la validité de ce permis de conduire est alors remise en question. C’est à ce moment-là que rentre en jeu le stage de sensibilisation à la sécurité routière, qui permet de récupérer des points sur son permis.

Quand faut-il effectuer un stage de sensibilisation ?

Délivré avec 6 points, qui sont doublés au bout de deux ou trois ans, à la fin de la période probatoire (si aucune infraction n’a été commise), le permis de conduire dispose d’un système de retrait de points à chaque manquement au Code de la Route. Ces retraits de points varient d’ailleurs en fonction de la gravité de l’infraction commise, et peuvent aller de 1 à 6 points en une seule fois. (On peut par exemple prendre le cas des excès de vitesse : si un excès de vitesse de moins de 20km/h ne donne lieu qu’au retrait d’un point sur le permis, un excès de vitesse de 50km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée expose cette fois à un retrait de 6 points.)

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière permet de contrer ces retraits de points sur le permis de conduire, puisqu’il autorise, après avoir suivi pendant deux jours différents ateliers, à récupérer jusqu’à 4 points (dans la limite des 12 points du permis, et dans la limite d’un stage par an). Deux cas de situations peuvent se présenter : soit l’automobiliste décide de participer volontairement à ce stage, soit c’est un juge qui l’impose. Mais dans tous les cas, ce stage doit toujours être effectué avant le retrait de tous les points du permis : en effet, une fois que le capital de point arrive à 0 et la lettre 48SI reçu, le permis est directement et automatiquement invalidé, ce qui empêche l’inscription dans un de ces stages.

Comment effectuer un stage de sensibilisation ?

Pour obtenir toutes les informations sur les démarches à entreprendre pour s’inscrire à l’un de ces stages, y compris connaître les cours qui y seront dispensés et les grands axes de réflexions qui seront développés, rien n’est mieux qu’internet. D’ailleurs, en plus de donner aux automobilistes intéressés toutes les informations nécessaires et utiles, www.stage-de-sensibilisation.fr répertorie quasiment tous les centres agréés par les préfectures, et les classe par région et département, pour les retrouver très facilement. Il donne même la possibilité de s’inscrire directement à un stage, puisque pour chaque ville, toutes les dates disponibles sont affichées en temps réel, selon le nombre de places restantes. (La procédure d’inscription ainsi que le paiement sont d’ailleurs totalement sécurisés.)

Mais plus que ça, ce portail est également un centre d’informations sur tout ce qui touche de près ou de loin à la sécurité routière, avec de nombreux articles décrivant à la fois les dernières législations entreprises par les gouvernements mais également toutes les réglementations en matière de permis de conduire. On peut y retrouver les différences entre invalidation et suspension de permis par exemple, mais également les démarches à suivre pour contester une infraction au Code de la Route et un retrait de point, ou même l’actualité de la sécurité routière en général.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Rocco BB. - 204 lectures
Site Internet : https://www.stage-de-sensibilisation.fr/

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page