Eco-Info sur Twitter

AFR Financement

Longtemps méconnu, le métier de courtier en crédit immobilier est une aubaine pour les personnes qui souhaitent acquérir un bien. Nous vous disons tout sur ce professionnel et ce qu’il a à vous offrir.

Comment devient-on courtier ?

Tout le monde ne peut pas se déclarer courtier en crédit immobilier. Il faut pour cela suivre une formation spécifique qui permet de prétendre au titre d’IOBSP (Intermédiaire en Opérations Bancaires et en Services de Paiements).

Il doit ensuite s’inscrire à l’ORIAS. Ce dernier joue un rôle de contrôle et de protection notamment envers les consommateurs. Ainsi, un client non satisfait pourrait faire appel à cette instance pour qu’elle examine le travail du courtier.

L’agent de courtage peut s’occuper des prêts professionnels, des crédits à la consommation, des regroupements de prêts. Il peut se spécialiser dans le crédit immobilier. De par sa formation initiale, il a plusieurs casquettes : il est tout aussi bien commercial que financier.

A quoi sert un courtier en prêt immobilier ?

Le courtier est un intermédiaire financier. Il peut accompagner les clients qui le mandatent du début à la fin de l’opération d’achat d’un bien immobilier.

En cela, il va déterminer la somme qu’ils peuvent obtenir, au vu de leur situation financière. Pour cela, il fait une simulation du projet, en tenant compte des taux pratiqués au moment de la demande. Le but, ici, est de déterminer la capacité d’emprunt des personnes qui le consultent.

Comme le ferait la banque, le courtier prend en compte les ressources (salaires et autres). Il en défalque les charges fixes, en prenant en considération la composition familiale. Cela va lui permettre de voir le reste à vivre, si l’on ajoute une échéance mensuelle de remboursement de prêt immobilier.

Si le résultat permet à ses clients de pouvoir obtenir ce prêt, il va ensuite effectuer un comparatif des offres bancaires. Rôle d’accompagnement, de négociateur, le courtier offre un service complet à ses clients. Il n’obtient de rémunération que quand les fonds sont débloqués.

Courtier

Passer par un courtier, cela sert à quoi ?

Ce professionnel doit faire une veille permanente de l’évolution des offres bancaires et ce, à tous les niveaux. Le taux proposé a-t-il changé ? Quelles sont les conditions de l’assurance emprunteur groupe, les frais de dossier ? Il doit savoir si telle ou telle banque est plus à même de négocier certaines clauses comme celles inhérentes au remboursement anticipé du prêt, par exemple.

Fort de toutes ces connaissances, il peut donc orienter ses clients vers l’établissement qui lui apparait comme le plus judicieux. Ce choix permet le plus souvent aux particuliers ou aux professionnels qui le mandatent de gagner du temps dans leurs démarches mais aussi sur leur prêt immobilier (taux le plus bas, conditions préférentielles etc…).

Si ses clients ont déjà trouvé le bien qu’ils veulent acquérir et que le dossier de financement est bon, le courtier établit des courriers de recommandations. Ces derniers vont être présentés au vendeur du bien. Rassuré par ce document, le vendeur sera plus à même d’accepter que les personnes puissent faire une offre.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Eléonore B. - 12 lectures
Site Internet : https://afrfinancement.fr/

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page