Eco-Info sur Twitter

Assurance Chat

Pour distinguer les chats domestiques des animaux errants, une puce d’identification ou un tatouage leur est apposé. C’est un signe distinctif qui aide également les propriétaires à retrouver leurs animaux. Ce sont des conditions requises lors de la souscription d’une assurance. Qu’arrive-t-il alors dans le cas contraire ?

Le tatouage et la puce : une obligation légale

Pour connaitre toutes les obligations auxquelles vous devez vous tenir en tant que propriétaire d’un chat, Assurément Chat vous dit tout. Concernant le tatouage et la puce, ils sont légalement obligatoires par le Code rural. D’ailleurs, hors de la frontière nationale, seule la puce est reconnue comme système d’identification. Sans cette dernière, l’animal ne peut pas être accueilli dans une pension ou participer à un concours.

Qu’en est-il de l’assurance ?

Il existe toujours certains propriétaires de chat qui n’obéissent pas à cette règle d’identification par le tatouage ou par la puce. Ils peuvent se tourner vers certains prestataires qui prévoient des exceptions pour ces animaux. Cependant, ils ne sont pas nombreux. De plus, ils appliquent une surprime pour compenser l’absence de ce système d’identification lors de la souscription. Les maîtres de ces chats seront donc dans l’obligation de payer des tarifs majorés. À noter également que ces dispositions ne sont que temporaires. Le propriétaire est invité à procéder à l’identification le plus vite possible, sous peine de résiliation du contrat d’assurance. Ainsi, il est donc possible d’assurer un chat sans puce ou tatouage, mais seulement pour un court laps de temps et moyennant un tarif très élevé.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Didier B. - 12 lectures
Site Internet : https://www.assurancechat.net/

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page