Eco-Info sur Twitter

Le sourcing : une étape fondamentale pour trouver un grossiste ou un fournisseur

Définir votre besoin

Cela peut paraître évident, mais faut-il encore prendre le temps de le faire correctement. Que recherchez-vous ? Un fabricant ? Un grossiste ? Un distributeur ?

Un fabricant créera pour vous l’objet de votre choix. C’est le cas par exemple d’un atelier de menuiserie pour un designer ou d’une agence de vidéo de mariage pour un wedding planner.

Un grossiste vous fournira des articles qu’il n’a pas forcément créé lui-même. Il fait donc office de centrale d’achat. C’est le cas de Lady Mac par exemple.

Un distributeur va lui diffuser votre produit dans des points de vente. C’est ce que sont tous les supermarchés, par exemple.

Faut-il privilégier des fournisseurs nationaux ?

La réponse est complexe. Tout dépend d’abord de ce que vos clients espèrent trouver en achetant vos marchandises. Qualité ? Localité ? Prix pas chers ? Listons les avantages et les inconvénients selon le type de fournisseur.

Fournisseur national

Souvent cela offre une touche d’authenticité

La qualité est souvent au rendez-vous

Il est plus facile de parler la même langue, de négocier avec les mêmes bases culturelles.

Les délais plus courts le plus souvent.

Bien entendu, il y aussi quelques problématiques :

Coûts souvent plus élevés (à vérifier une fois les frais de transports/douanes déduis)

Moins de produits exotiques de l’autre bout du monde

Fournisseur International

Coûts plus bas

Produits probablement plus variés

Les inconvénients sont multiples en revanche :

Le consommateur apprécie moins

Qualité de travail plus basse, normes plus floues

Difficulté avec les langues et les cultures

Délais plus longs

Moins de recours juridiques

Paiements moins sécurisés

Où trouver vos fournisseurs ?

Bien entendu, au XXIe siècle, on recherche majoritairement sur internet. Mais quels types de sites peuvent vous aider ?

Les annuaires : souvent très vastes, ils ont le mérite de lister des milliers d’items. Parfois, les fournisseurs idéaux sont vieux, et n’ont pas exploré leur stratégie digitale. Il faut donc aller les chercher ailleurs.

Librairie à côté de chez vous, centres de documentation. Parfois des annuaires papiers sont édités par les autorités locales ou nationales. Ils sont mis à jour chaque année. Allez donc toquer à la porte de votre bibliothèque municipale !

Les recommandations des fournisseurs de vos confrères. Rien de tel pour un service de qualité et éprouvé !

Le code d’entreprise peut vous aider. Le code NACE (Nomenclature statistique des Activités économiques dans la CE). Avec les listes des entreprises, vous avez une idée de qui fait quoi. En anglais on parle NAICS code. Cela peut vous aider à trouver une entreprise à l’étranger.

Quelles questions poser à votre fournisseur ?

Vous avez une shortlist de fournisseurs potentiels, il faut maintenant entrer en contact et sélectionner celui qui sera votre partenaire. Voici la liste de sujets à aborder :

Quantité minimale de commande (MOQ in english)

Est-ce que cela vous permet assez de flexibilité sans immobiliser votre cash ? N’hésitez pas à négocier les minimums. C’est un point assez ardu, car les minimums sont la sécurité du fournisseur. Il s’agit d’un engagement mutuel. Il faut donc essayé de trouver un accord dessus, équitable pour les deux parties.

Le délais de livraison

Il inclus le cas échéant le délais de fabrication. À ce jeu-là, les circuits courts sont imbattables.

Les paiements

Enjeu central : est-ce qu’on paie en acompte, à la livraison, etc…

Prix des échantillons

Plus le prix est bas, plus vous pouvez avoir un marketing dynamique avec des tests ciblés.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Vincent V. - 53 lectures

Coordonnées & contact

Lady M
120 QUAI CLEMENCEAU
69300 CALUIRE ET CUIRE
Tél. : 09 67 45 04 84
Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page