Eco-Info sur Twitter

Les frais liés au rachat de crédit

Lorsqu’une personne est surendettée, c’est-à-dire qu’elle avait contracté plusieurs prêts à la fois, le rachat de crédit se présente comme étant la dernière solution à sa portée pour se redresser. Le but est en effet de pouvoir rembourser les dettes en cours en les regroupant en un seul et unique prêt avec un taux d’endettement plus faible où le remboursement peut être allongé. Mais, quand on fait une demande de rachat de crédit, il faut également tenir compte des divers frais qu’il va falloir régler pour que le contrat puisse dérouler en bonne et due forme tout en protégeant les intérêts du créancier si le débiteur est incapable de rembourser.

Les frais qui sont essentiellement liés au rachat de crédit

Dans le cadre du rachat de crédit, il existe des frais obligatoires qu’il faut payer outre le montant total du prêt réuni ainsi que le taux d’intérêt. Ainsi, pour que la requête de l’emprunteur puisse être acceptée par la banque ou l’établissement de crédit, il faut régler des frais liés au dossier. Pensez également aux pénalités de remboursement anticipé dues au fait que vous n’avez pas pu vous acquitter de vos multiples dettes. Il est aussi à noter que vous allez devoir payer des frais d’assurance décès, invalidité ou incapacité temporaire de travail, car on ne peut pas prévoir les incidents qui peuvent survenir tout au long du remboursement. De ce fait, c’est votre assurance qui va payer le reste du montant à la suite des éventuels dommages ou évènements imprévus tels que le décès, un accident de la route, une grave maladie, un handicap…

Les divers frais qui ne sont pas obligatoires dans le rachat de crédit

En matière de rachat de crédit, il existe aussi des frais qui ne sont pas obligatoires, mais qui ne vous empêchent pas de les régler pour mieux optimiser votre cas. Ainsi, il s’agit des frais de courtage lorsque vous avez fait appel aux services d’un courtier pour négocier votre situation auprès de votre banque ou établissement de crédit. Il peut être également possible dans certains cas de vous demander des frais de garantie qui sont un droit réel accessoire qu’on accorde au créancier sur un bien immobilier en garantie du paiement de la dette, sans que vous ne soyez dépossédé si vous arriviez à payer la totalité.

Quelques infos supplémentaires

Actualité publiée par Hasni R. - 155 lectures

Partager sur les réseaux sociaux
Haut de page