Vous êtes ici : Accueil > Liste des actus

L’art de la mémoire appliquée au marketing

L'actu du net publiée par Vincent V. 03/11/2017 dans la rubrique Formation
Actu lue 8 fois

Lorsque je me suis intéressé à l’art de la mémoire, en 1995, je n’imaginais pas tous les champs d’applications possibles. Ce qui, au départ, me semblait être une faculté "de soi", "pour soi", m’est rapidement apparue comme un média pour communiquer efficacement : pour enseigner ou même pour vendre.

Mémoire et enseignement

Quand on s’intéresse de près à la mémoire, on s’aperçoit qu’un des éléments fondamental est l’attention. Tout le monde sait ça. Cependant, en tant qu’illusionniste, donc spécialiste des processus attentionnels, le fait est que lorsqu’on crée un illusion, le prestidigitateur s’amuse à guider l’attention du ou des spectateurs afin d’inhiber littéralement les "trucs" utilisés. On appelle ça la misdirection. Et l’enjeu est celui-ci : permettre au public de ne retenir que ce que le magicien veut qu’il retienne. On crée ainsi des parenthèses d’oublis.

Maintenant, comment appliquer cette pratique à l’enseignement ? Tout simplement : pour faire passer un message, l’enjeu est d’attirer l’attention et de maintenir cette attention sur une source d’informations. Pas deux, ni trois sources : une seule source. Si vous dispersez l’attention d’un apprenant, vous ne l’aiderez pas à fixer efficacement ce que vous voulez qu’il retienne. Vous créerez une confusion, une interférence ou même plusieurs.

Dans la pratique, ce que vous devez faire, c’est dès le départ annoncer ce que vous voulez que les gens retiennent : partez de la conclusion, posez des questions, lancez des défis : vous devez devenir partenaire de la mémoire de votre public.

Mémoire et Marketing

Dans le domaine commercial, la publicité, et notamment les techniques de copywriting ont bien compris ces processus. Prenez par exemple la stratégie AIDA : Attirer l’attention, favoriser l’Intérêt, provoquer le Désir et déclencher l’Action. On voit clairement ici qu’il s’agit de guider l’attention du prospect.

Cependant, pour que ça fonctionne, il faut dès le départ annoncer la promesse et amener le potentiel acheteur à "mémoriser" ce qu’il va obtenir avec un service, un produit. Tout au long de l’argumentaire, pour favoriser cette mémorisation, l’enjeu sera de :

  • clarifier le message
  • le contextualiser
  • permettre sa récupération

Ce dernier point est fondamental : pour créer un impact mémoire, vous devez créer une mise en scène dans laquelle le prospect peut se projeter. C’est à cette condition et celle de la réactivation que l’information sera maintenue en mémoire.

Pour en savoir plus sur l’illusion et la mémoire, rendez-vous sur cette page : illusion et mémoire .

Coordonnées de l'entreprise

Un Monde Magique
27 Rue de la Carrière
35000 RENNES


A découvrir également

  • Les Secrets
    Le champion mondial actuel de la mémoire est capable de mémoriser un jeu de cartes mélangées...

© Eco-info.fr 2012 - C.G.V. - Crédits - Mentions légales - Plan du site - Sites - Actus